Article

Créer une boutique en ligne en neuf étapes

À propos de Article

63 % des parcours d’achat  débutent sur Internet, et ce, alors qu’environ 40 % des entreprises ne sont pas présentes en ligne. Si c’est le cas de votre entreprise ou que vous voulez en créer une dédiée à l’e-commerce, vous devez ouvrir une boutique en ligne.

Les plateformes d’e-commerce modernes simplifient grandement le volet technique de ce genre de projets. Toutefois, la création d’une boutique en ligne conforme à votre business plan et générant un maximum de revenus requiert une planification minutieuse. Les conseils ci-dessous vous aideront à surmonter ces difficultés et à créer une boutique en ligne répondant aux besoins de votre marque.

Pourquoi créer une boutique en ligne ?

Que votre entreprise soit exclusivement digitale ou possède des magasins physiques, les boutiques en ligne offrent toute une série d’avantages :

  • Portée étendue
    Même si votre activité est limitée géographiquement, vous pouvez vendre dans le monde entier.
  • Plus grande disponibilité
    Votre boutique en ligne est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
  • Coûts initiaux réduits
    Le coût initial est inférieur à celui d’un magasin physique, car il n’y a pas d’espace de vente et d’entrepôts à louer, ni d’autres frais majeurs à acquitter.
  • Simplicité de gestion
    Les outils d’automatisation et l’IA facilitent la gestion de la boutique en ligne.
  • Coûts de personnel réduits
    Les coûts de recrutement seront moindres car vous avez uniquement besoin de personnel pour gérer les relations avec la clientèle, assurer le marketing et traiter les commandes.

On comprend mieux pourquoi les boutiques en ligne affichent une marge bénéficiaire brute moyenne d’environ 40 % et pourquoi il en existe plus de sept millions dans le monde.

Propulser son entreprise B2B dans l’ère du commerce digital

Planification

Avant de vous lancer, vous devez tout planifier pour vous assurer que votre boutique en ligne repose sur un modèle commercial sain.

Choix de la niche

Vous devez en premier lieu déterminer votre domaine de spécialisation. Il faut pour cela tenir compte de plusieurs facteurs, comme les types de clients, le volume de vente, le secteur d’activité et les attentes en matière de ventes récurrentes. À titre d’exemple, vous créerez un type de boutique différent selon que vous êtes spécialisé dans l’automobile ou l’industrie du mariage.

La niche choisie doit refléter votre expérience et votre connaissance du secteur concerné. Si vous aimez bricoler, un site dédié à la construction pourra sans doute vous convenir. Si vous êtes féru de jardinage, vous pouvez aussi bien proposer au grand public les outils nécessaires à l’aménagement d’un jardin familial que vous adresser à des paysagistes professionnels.

Il est également important d’évaluer les opportunités dans le secteur envisagé. Évitez de cibler un marché déjà saturé, mais aussi les segments émergents. En effet, si les dernières tendances peuvent être synonymes d’opportunités à court terme pour les vendeurs en ligne, elles peuvent aussi précipiter leur chute lorsqu’elles s’essoufflent. Privilégiez plutôt un marché peu encombré qui offre un potentiel de développement régulier sur la durée.

Création du business plan

Une fois la niche choisie, vous pouvez passer à l’élaboration du business plan, qui variera en fonction de l’orientation choisie (B2B ou B2C). Si vous vous adressez au grand public, le service client et l’équipe commerciale seront essentiels au développement de l’audience.

Si vous vous adressez à des entreprises, le volume de vente sera peut-être inférieur mais le chiffre d’affaires sera plus ou moins identique dans la mesure où le montant de chaque transaction sera normalement supérieur. Vous pouvez aussi investir davantage dans chaque relation client en envoyant des e-mails personnalisés aux personnes ou en les contactant par téléphone.

Le traitement des commandes est un autre élément important à prendre en compte lors de l’élaboration du business plan. Comptez-vous gérer le stock et les expéditions vous-même ? Ou envisagez-vous plutôt une solution comme la livraison en direct, qui pourrait permettre à votre marque de se développer plus rapidement sans investissement de départ conséquent ?

Choix du nom de la marque et du domaine

Avant d’ouvrir une boutique en ligne, vous devez choisir un nom de marque pour votre entreprise et réserver un domaine. Pour le nom de la marque, efforcez-vous de trouver une expression ou un terme pertinent, qui interpelle le public cible. Veillez à ce que votre nom soit unique et inclue, dans la mesure du possible, un terme de recherche bien classé pour améliorer le référencement naturel (SEO) de votre site.

Évitez les mots dont l’orthographe varie d’un pays à l’autre. Par exemple, si vous comptez vendre à des clients britanniques et américains, l’utilisation du terme « center » sera problématique.

Évitez les noms proches de ceux d’entreprises existantes, car ils pourraient occasionner des litiges. En cas de doute, adressez-vous à un professionnel du droit.

Création

Une fois la planification terminée, vous êtes prêt à créer votre boutique en ligne. Ce processus à plusieurs étapes ne peut se résumer au lancement.

Choix de la plateforme d’e-commerce

Il s’agit de la première étape de création de votre boutique en ligne. Nous vous déconseillons d’effectuer le travail de programmation vous-même, car il peut prendre des semaines, voire des mois, y compris pour ceux qui possèdent les compétences techniques requises.

Mieux vaut avoir recours à une plateforme d’e-commerce afin d’automatiser une grande partie du travail nécessaire pour lancer la boutique, y ajouter des produits, gérer les ventes, etc. Il existe des centaines de plateformes d’e-commerce, mais elles n’offrent pas toutes les fonctionnalités requises pour gérer durablement une boutique performante. En examinant les différentes plateformes, tenez compte des points suivants :

  • Hébergement
    La plateforme vous permet-elle d’héberger votre site dans le cloud, ou vous oblige-t-elle à configurer et gérer votre propre serveur ?
  • Compatibilité omnicanal
    Votre plateforme d’e-commerce doit permettre d’offrir une expérience d’achat cohérente sur tous les appareils, quel que soit celui privilégié par les utilisateurs (ordinateur, téléphone ou tablette). Le client doit par exemple pouvoir conserver les articles dans son panier lorsqu’il passe de l’ordinateur au smartphone.
  • Rapports et analyses
    Pour réussir, vous devez mesurer vos résultats. Privilégiez une solution d’e-commerce offrant des fonctionnalités de suivi des ventes, d’analyse des taux de conversion, etc.
  • Personnalisation
    44 % des acheteurs sont susceptibles de devenir des clients récurrents s’ils bénéficient d’une expérience personnalisée. Une plateforme d’e-commerce doit être capable de diffuser du contenu ciblé qui personnalise l’expérience d’achat de A à Z.
  • Achats en un clic
    Le passage en caisse est l’une des étapes les plus redoutées, aussi les consommateurs apprécieront-ils tout ce qui peut leur simplifier la tâche. Donnez-leur la possibilité d’acheter des articles en un clic, en supprimant certaines étapes du règlement.
  • Évolutivité
    Les meilleures plateformes d’e-commerce permettent d’ajouter facilement des fonctionnalités ou des services dans la boutique en ligne par le biais d’extensions, qui sont disponibles sur des marketplaces dédiées.

Comment identifier les éléments indispensables de votre prochaine plateforme d’e-commerce B2B ?

Configuration du site

Avec une plateforme d’e-commerce, la configuration d’une boutique en ligne ne nécessite aucune compétence technique particulière. Il vous suffit de choisir un modèle, puis de le personnaliser pour pouvoir lancer votre site. Vous devez toutefois tenir compte de plusieurs éléments pour que le contenu de votre site web s’affiche correctement.

  • Référencement naturel
    Vous devez veiller à ce que le contenu de votre site soit optimisé pour le référencement naturel. Identifiez les mots-clés susceptibles d’être utilisés par les clients pour trouver vos articles, puis insérez-les de façon naturelle sur votre page d’accueil, dans le titre des pages annexes, etc.
  • Navigation
    Un système de navigation bien conçu est déterminant. Évitez de saturer votre page d’accueil de contenu, et veillez à ce que tous les liens et les champs de recherche nécessaires soient bien visibles pour faciliter l’accessibilité.
  • Mise en page claire
    Utilisez des termes clairs et simples pour nommer les menus et les pages du site. Des spécialistes de l’expérience utilisateur pourront vous aider à optimiser la mise en page et le système de navigation de votre site. Si vous ne disposez pas du budget nécessaire pour ce type de prestation, vous pouvez demander à des amis de tester certaines fonctionnalités de votre site et de vous signaler les éventuelles difficultés rencontrées.
  • Passage en caisse simplifié
    Efforcez-vous de proposer un processus de règlement simplifié. Près de  deux tiers des paniers en ligne sont abandonnés avant la finalisation de l’achat, bien souvent en raison d’un processus de règlement compliqué ou excessivement lent. N’obligez pas le client à créer un compte et épargnez-lui les frais de traitement imprévus.
  • Priorité au branding
    Le branding doit être homogène sur l’ensemble du site. Si un client passe de son ordinateur à son smartphone, le site doit conserver la même apparence. Le client ne doit pas se dire qu’il s’est trompé de site parce que le thème ou le branding varie d’une page à l’autre.

Ajout des produits

Une fois votre site créé, vous pouvez commencer à y ajouter des produits. Privilégiez alors la cohérence et l’organisation. Les systèmes PIM, qui stockent les informations produit dans une base de données centrale, pourront vous faciliter la tâche. Vous devrez toutefois vous assurer que les bonnes catégories de données sont associées à chacun des produits. Vous pouvez par exemple utiliser les références produit comme identifiant unique pour chaque type d’article proposé.

Les descriptions de produit sont aussi une source d’information importante que vous devez créer pour chaque liste de produits. Elles contribuent à aiguiller le trafic vers votre site et fournissent aux utilisateurs des informations utiles à la prise de décision. Rédigez des descriptions claires et concises. Si un article peut être désigné par plusieurs termes, incluez-les tous dans la description.

Incorporation de fonctionnalités supplémentaires

Nous l’avons dit, les meilleures plateformes d’e-commerce facilitent l’ajout de fonctionnalités par le biais d’extensions. Ces plug-ins vous permettent d’intégrer un large éventail de fonctionnalités dans votre boutique sans nécessiter de connaissances techniques particulières.

Vous pouvez par exemple utiliser des extensions pour intégrer votre boutique avec des plateformes de publicité en ligne, de sorte que les clients qui cliquent sur une publicité soient immédiatement redirigés vers une page produit de votre site. Les plug-ins d’un prestataire de traitement des commandes pourront vous aider à intégrer votre boutique avec ses services. Vous pouvez même tirer parti d’extensions qui ajoutent des options de règlement sur votre site, par exemple une fonctionnalité de paiement à commande vocale.

Étapes suivantes

Aussi importante soit-elle, la planification ne peut en aucun cas se substituer aux tests. Avant, pendant et après le lancement, vous devez systématiquement tester les fonctionnalités de votre boutique en ligne. Le plus simple est d’évaluer manuellement la façon dont chaque acheteur navigue sur le site et de recueillir des informations qualitatives sur ses comportements ou préférences.. 

Vous pouvez automatiser le processus de test en collectant des données sur la corrélation entre différentes fonctionnalités ou configurations et les interactions et les taux de conversion des utilisateurs. Essayez de désactiver une fonctionnalité pendant une semaine pour évaluer l’impact de ce changement sur les ventes, ou encore de modifier un paramètre pour un segment d’utilisateurs donné afin de voir le résultat avant de l’appliquer à tous les utilisateurs.

Ne négligez pas le marketing.

Le marketing de toute boutique en ligne est un effort constant. Plusieurs canaux peuvent être utilisés dans le cadre du marketing appliqué à l’e-commerce. Si la publicité payante a un prix, elle permet de s’adresser à des types de prospects précis à l’aide de contenu marketing ciblé. Vous pouvez également être présent sur les réseaux sociaux, ce qui permet d’annoncer le lancement de produits ou de soldes, mais aussi de publier du contenu éducatif qui contribuera au développement de la marque et des interactions avec la clientèle.

Les articles de blog informatifs, optimisés à l’aide de mots-clés et ayant trait à votre niche sont aussi un excellent moyen d’augmenter les interactions avec le public cible et d’aiguiller du trafic vers la boutique. Enfin, le marketing par e-mail peut vous aider à faire maturer les leads et à entretenir les relations avec la clientèle actuelle afin d’accroître sa valeur vie.

Lancez-vous dans la création de la boutique de vos rêves sans plus attendre.

Le choix de la bonne plateforme d’e-commerce peut faire toute la différence quand vous lancez une boutique en ligne. Magento Commerce offre toute une série de fonctionnalités qui facilitent la création d’un site web d’e-commerce et bien plus encore. Elles simplifient notamment la gestion de la relation client, le suivi des données de vente et des taux de conversion, la gestion des stocks et la diffusion d’une expérience omnicanal sur tous les devices et plateformes. Et grâce aux milliers de plug-ins disponibles sur Magento Marketplace, vous pouvez rapidement étoffer et personnaliser votre boutique en ligne en fonction de vos objectifs et des besoins de vos clients.

Pour en savoir plus,  demandez une démonstration gratuite sans plus attendre.

 

How to Start Your Online Store in 9 Steps